Si la mairie de Grenoble pose la question de l’autorisation du Burkini, d’autres questions, plus quotidiennes, se posent ? 

Est-on libre de s’habiller comme on veut pour travailler ?

Oui, et non.

Pour commencer, il y a des emplois qui par nature nécessitent le port de l’uniforme. 

Dans ce cas, la question ne se pose pas, vous n’êtes pas libres.

Pour continuer, les emplois qui nécessitent une tenue adaptée pour des raisons de sécurité ou d’hygiène: là non plus la question ne se pose pas.

Mais dans tous les autres , Comment doit-on faire ?

Le code du travail dit dans son article L1121-1 : Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché.

Dans la première partie de la phrase, on se dit que tout est permis. En revanche dans la deuxième partie, l’employeur peut, s’il le justifie, restreindre un peu cette liberté.

Si à Liverpool, les femmes travaillant dans les magasins de vente de poissons exotiques peuvent travailler les seins nus, la jurisprudence en France ne permet pas à une femme de venir au travail avec un chemisier transparent sans sous-vêtements.

De même si vous êtes en contact avec le public, vous ne pouvez pas venir travailler en bermuda ou avec le survêtement de votre équipe de foot préférée.

Je me souviens avoir dû faire le médiateur lors d’une période de coupe du monde, entre le directeur d’une division d’un organisateur de salons et les salariés qui venaient en arborant les maillots des équipes qu’ils supportaient.

Encore une fois, lorsqu’il devient impossible d’avoir recours au bon sens, il est indispensable de négocier un accord d’entreprise.

Nous travaillons dans un collectif. Nos comportement doivent concilier liberté et respect de son collègue de travail.

Un vêtement ne sert pas uniquement à s’habiller, il donne une image, peut faire passer un message politique ou confessionnel qui peut heurter.

N’oublions pas que cette image ou ce message doit être en phase avec ce que l’entreprise veut incarner vis à vis de ses clients.

Contrairement aux pays anglo-saxons, les français jugent souvent le livre à sa couverture.

Si les employés des plateformes des banques que les clients ne voient jamais peuvent se permettre toutes les fantaisies vestimentaires, ceux qui sont aux guichets seront jugés par le public.

Je ne pense pas être rétrograde en disant que lorsque nous sommes au travail nous ne nous appartenons plus totalement.

Dans votre activité professionnelle, vous devez incarner votre fonction.Vous êtes un comédien qui joue un rôle: celui de conseiller ou conseillère de banque, de vendeur ou vendeuse, de médecin etc…

La loi prévoit la liberté de se vêtir comme il vous semble, la réalité est bien moins permissive.

Alors , demain matin, au moment de choisir votre plus beau T.shirt, votre plus beau pantalon, habillez vous comme un acteur, incarnez votre rôle, demandez-vous si votre tenus va choquer votre collègue dans l’open space qui peut être insensible voire dérangé (e) par vos pectoraux ou votre superbe poitrine.