• Accueil
  • »
  • Videos
  • »
  • Communication syndicale en période électorale
Communication syndicale en période électorale
Vidéo suivante
2 jours pour la BDESE ? Vous trouvez que c’est trop long ? Nous oui ! GrafiQ la fait en 2h !
Cancel
Voir plus tard
Mode Cinéma
More
Communication syndicale en période électorale
31 mai 2022
Share
92 videos

Comme je vous l’avais écrit précédemment, chaque organisation syndicale vous donnera des conseils pour réussir vos élections professionnelles.

Aujourd’hui, c’est la Fédération des Sociétés d’Etudes CGT qui vous explique comment communiquer avec les salariés en période de campagne électorale.

 

La communication vers les salarié.e.s, que cela soit en période électorale ou non, revêt un enjeu important pour les organisations syndicales qui doivent pouvoir rendre compte de leurs activités au sein de l’entreprise ou à l’extérieur de celle-ci, et recueillir l’avis des salarié.e.s sur les différents sujets traités. Elle est l’un des fondements de la démocratie sociale. Or les moyens offerts aux organisations syndicales n’ont quasiment pas évolué depuis la reconnaissance de la section syndicale en 1968. Ils se résument à la possibilité d’afficher un tract sur les panneaux dédiés à cet effet, et/ou à le diffuser, de la main à la main, au sein de l’entreprise aux heures d’entrée et de sortie du personnel. En raison du développement de TIC, et de l’éparpillement géographique des salarié.e.s, le législateur a bien ouvert la possibilité de mettre à disposition un tract sur l’intranet de l’entreprise ou de le diffuser via la messagerie électronique, sous condition expresse qu’un accord d’entreprise le prévoit. 

Les moyens pour aborder la campagne électorale sont donc assez faibles au vu des enjeux. Voilà pourquoi, il est extrêmement important de traiter ce sujet lors de la négociation du protocole préélectoral.

Voici une liste non exhaustive de moyens que nous obtenons avec plus ou moins de succès au cours de la négociation :

  • La diffusion d’un appel à candidatures. Celui-ci est généralement relayé par l’entreprise, ce qui garantit une équité de traitement entre les organisations syndicales, qu’elles soient ou non déjà implantées.
  • La tenue d’une ou de plusieurs réunions d’informations, pendant le temps de travail, sur les enjeux des élections. Ces réunions peuvent se tenir en présentiel dans les locaux de l’entreprise, ou en visioconférence.
  • La diffusion de la profession de foi par courriel ou par voie postale est maintenant quasi assuré avec le recours de plus en plus important au vote électronique.
  • L’attribution d’un espace réservé pour diffuser la « propagande syndicale » que cela soit sous forme de tract ou de vidéo.
  • L’attribution de temps de délégation supplémentaires pour les candidat.e.s afin qu’elles/ils puissent mener campagne et aller à la rencontre de leurs collègues, avec le cas échéant des prises en charge financière d’un nombre de déplacements.

Au vu de la réticence de certains chefs d’entreprises on a donné des moyens aux organisations syndicales de pouvoir contacter les salarié.e.s, il est nécessaire pour celles-ci de créer les conditions pour maintenir le lien avec ses dernier.e.s, notamment par :

  • La distribution régulière de tracts, au sein de l’entreprise, portant sur celle-ci ou sur des sujets pouvant intéresser les salarié.e.s.
  • La création et la mise à jour d’un blog ou d’un site Internet sur lequel le syndicat pourra publier ses tracts afin que celles et ceux qui n’étaient pas présents au moment de la diffusion puissent en avoir connaissance.
  • La création et la gestion d’une liste de diffusion par courriel à partir d’adresses électroniques fournies par les salarié.e.s, afin d’avertir la mise à disposition d’un tract sur le site.
  • La tenue régulière assemblée de salarié.e.s, en présentiel ou en distanciel, afin de pouvoir échanger avec les salarié.e.s.
  • En matière de moyens pour le bon déroulement d’une campagne électorale, nous citerons Che GUEVARA : «Soyons réalistesexigeons l’impossible».

1 Art. L.2142-3 et suivants du Code du travail.

2 Technologies de l’information et de la communication.

3 Art. L.2142-6 du Code du travail.

Préc.
Comment entamer une démarche d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail ?
31 mai 2022
Suiv.
2 jours pour la BDESE ? Vous trouvez que c’est trop long ? Nous oui ! GrafiQ la fait en 2h !
31 mai 2022

Laissez-nous un commentaire