La prime Macron: Mode d’emploi
Vidéo suivante
Château LA COSTE, plus qu’un domaine viticole
Cancel
Voir plus tard
Mode Cinéma
More
La prime Macron: Mode d’emploi
13 octobre 2022
Share
110 videos

Après le barème Macron, La nouveauté 2022 est la prime MACRON. Une de plus ? Quel en est son montant ? Qui y a droit ?

Il semble, que comme d’habitude, il y a un gros écart entre les annonces (3000 ou 6000 €) et ce qui va arriver sur les fiches de paie.

C’est de la négociation que va dépendre le résultat. Bien sûr, l’employeur peut la décréter de manière unilatérale, mais il serait bon que vous mettiez cette prime à la liste des points à aborder lors des NAO.

Gardez à l’esprit qu’elle est plafonnée. Il faut en déterminer la répartition, les bénéficiaires. Contrairement aux bonus qui accroissent les inégalités, cette prime peut atténuer les disparités de traitements.

Jean-Luc SCEMAMA du Groupe LEGRAND , expert-comptable, vous donne les bons conseils pour trouver dans les comptes de l’entreprise les éléments pour négocier de manière raisonnable.

Cette prime est exonérée de cotisations sociales et d’impôts. 

Lors de cette interview, nous soulignons une fois de plus l’importance de la formation des élus et l’accompagnement par des experts.

La connaissance et la compréhension des comptes de l’entreprise permet de comprendre les arguments de l’employeur lors de chaque rendez-vous important (négociations, informations, consultations). L’expert-comptable traduit la liasse fiscale en un langage compréhensible qui vous met à égalité avec votre interlocuteur.

La connaissance, c’est la liberté de penser et d’agir. la compréhension de l’information, c’est l’assurance d’être aussi force de proposition.

Votre mandat d’élu, vous oblige à travailler dans l’intérêt des salariés. L’avenir de l’entreprise se trouve plus dans les comptes de l’exercice précédent que dans les objectifs de l’année à venir.

Pour comprendre, il faut savoir interpréter le bilan, l’expert-comptable va les lire et y trouver les transformations à venir de la structure de l’entreprise (restructuration, fusion, absorption…)

Il vaut mieux prévenir que guérir. Désigner un expert, c’est s’assurer que l’information sera bien comprise et que vous n’aurez pas le seul son de cloche de la direction.

Alors, avant de donner votre avis sur les comptes, désignez un expert, faite une lettre de mission dans laquelle vous précisez toutes vos inquiétudes.

 

Préc.
Barème MACRON, licenciements abusifs ou nuls
13 octobre 2022
Suiv.
Château LA COSTE, plus qu’un domaine viticole
13 octobre 2022

Laissez-nous un commentaire